Et parfois la fleur est un couteau

N’avons nous jamais eu envie de connaître la vie d’une muse au-delà de l’artiste au travers duquel elle existe?

C’est l’histoire d’Azu, femmes esclave, qui quitte les cotes africaines à bord d’un navire négrier. Esclave puis affranchie,elle séduit les hommes jusqu’à leur en faire perdre la tête. Elle prend la forme de différentes muses, à travers les époques, qui vont s’affirmer face à leurs amant(e)s-artistes avant de se venger.

Et parfois la fleur est un couteau est le dernier projet de l’auteur/compositrice/interprète Mélissa Laveaux. C’est un spectacle multilingue et poly-artistique qui mêle chansons en français, anglais, créole haïtien et art visuel. Une rencontre entre mythes africains et occidentaux;  Mamiwata, la déesse des eaux, est associée aux destins d’artistes connus comme Gauguin, Diane Arbus ou encore Basquiat.

 

:

Le tarmac

Quand:

le 14 et 15 juin 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s