2147, Et si l’Afrique disparaissait

Moïse Touré avait créé le spectacle « 2147 l’Afrique » en réaction au rapport du PNUD qui fixait à 2147 la date à laquelle l’Afrique réduisait de moitié sa pauvreté. Divers artistes expriment sur scène l’indignation et l’inquiétude des peuples africains face à cette fatalité.

13 ans plus tard, Moïse Touré revient avec « 2147, et si l’Afrique disparaissait ». Dans ce dernier spectacle, l’inquiétude de l’Afrique devient universelle. L’Afrique a évolué et ses problématiques aussi; elle ne se résume plus à la pauvreté aux guerres, aux catastrophes naturelles. Le continent fait face aujourd’hui à des questionnements rencontrés en occident  tel que le réchauffement climatique ou les migrations.

Ce spectacle mêle théâtre et danse sur une musique de Rokia Traoré et sublimé par les costumes du plasticien Abdoulaye Konaté.

: Le tarmac 

Quand: Du 9 au 11 janvier 2019

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s