Dada Africa, sources et influences extra-occidentales

Né au XIXe siècle, le mouvement Dada fait fi de tous les codes et conventions pour réinventer l’art. Contestataires, ces précurseurs se tournent vers  de nouvelles formes artistiques en dehors de ce qui se fait en Occident. Cette exposition s’intéresse aux influences africaines, amérindiennes et asiatiques qui ont nourri ces révolutionnaires de l’art. Les oeuvres de  Man Ray, Picabia, Jean Arp et d’autres sont mises en miroir avec sculptures, masques et autres créations qui les ont inspirés.

Cette exposition est aussi l’occasion de découvrir les oeuvres de deux artistes talentueux:  Athi-Patra Ruga et Otobong Nkanga.

Documents69

© Otobong Nkanga/ Athi-Patra Ruga

Où:

Musée de l’Orangerie

Quand:

Du 18 octobre au 19 février 2018

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s