Kalakuta Republik : liberté, engagement et afrobeat

Le chorégraphe et danseur Serge Aimé Coulibaly revient avec une nouvelle pièce sur l’engagement artistique dans la sphère politique, inspirée de la vie Fela Kuti.

La « Kalakuta republic » est une société utopique créée de toute pièce par Fela Kuti dans l’enceinte de sa propriété à Lagos et dont il déclare l’indépendance . Il y vit avec femmes, enfants et accueille toute personne désireuse de rejoindre cette société, alternative au régime en place rongé par la corruption. Sa propriété sera détruite et sa mère défenestrée par la junte militaire sur ordre du gouvernement Obasanjo voyant d’un mauvais oeil cet état indépendant qui attire de plus en plus les laissés pour compte. Même après sa destruction, la « Kalakuta republic » demeure un symbole d’indépendance et de résistance.

Serge Aimé Coulibaly livre une adaptation libre loin du biopic, mais axée sur la conscientisation et la liberté artistique. Les danseurs évoluent sur scène avec rage et fougue semblabes à la révolte de la jeunesse qui accourait au Shrine ou à l’insoumission de la jeunesse burkinabè qui descendait dans les rues.

Le Tarmac

Du 16 au 19 janvier 2018

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s